Quelques mots sur le Tai Chi Chuan

Le Tai Chi Chuan est un art martial interne d’origine chinoise qui a comme  particularité de privilégier la douceur et la détente.

Art du mouvement et du souffle, il consiste à effectuer un enchaînement exécuté avec lenteur et fluidité, comme on déroule un fil de cocon de  soie.

 

Contrairement aux arts martiaux externes, comme le Kung Fu, qui cherche à développer force, rapidité et puissance, le Tai Chi Chuan utilise la relaxation et la conscience du corps. Progressivement une perception fine et subtile du corps s’installe, facilitant ainsi la circulation du QI : concept oriental pour désigner l’Energie Vitale, source de vie qui anime chaque être vivant.

Un art de santé : Corps et Esprit

L’apprentissage du Tai Chi Chuan nécessite une certaine régularité pour bénéficier de ses vertus. En échange, ses bienfaits sont nombreux. 

En Chine, il est considéré comme une technique de longue vie, un art de santé. Appelé aussi « Mouvements aux mille remèdes », il calme l’esprit et relâche les tensions, apporte souplesse et équilibre. Il renforce les os, les articulations et tonifie la musculature profonde. Il améliore la respiration et la circulation sanguine.

 

C’est un art merveilleux, dont l'exploration est sans fin. Un art de vie qui agit de manière globale en harmonisant la relation entre le Corps et  l’Esprit.

Véritable outil de transformation personnelle qui nous invite à nous relier à notre nature profonde, à celles des autres ainsi qu’à l’univers qui nous entoure : il en résulte un meilleur ancrage qui améliore nos relations au quotidien.

Elles restent entourées de mystères, même si une époque revient souvent : le XII siècle. 

Une légende raconte qu’il a été créé par le moine Taoïste Chang San Feng après qu’il eut assisté au duel d’une pie et d’un serpent. La pie fut vaincue par le serpent qui combattait en souplesse avec des mouvements tout en courbes.

 

Chang San Feng comprit alors « la suprématie de la souplesse sur la rigidité et l’importance de l’alternance du Yin et du Yang », ce qui lui servit de principes de base pour créer le Tai Chi Chuan.

 

La philosophie Taoïste considère que l’Univers se manifeste dans l’équilibre de deux forces opposées et complémentaires, le Yin et le Yang.

 

Au Yin on associe la douceur, la souplesse, la lenteur, au Yang la force, la rapidité, la puissance. Et parce que les extrêmes se rejoignent, avec la pratique du Tai Chi Chuan on trouvera la rapidité dans la lenteur et la fermeté dans la douceur.

Les Origines

harmonisation • bien-être méditation en mouvement

Association l’Art du Tao  (Rennes)  Tél. : 06 63 54 39 97 • e-mail : lartdutao@gmail.com